Historique et  buts

 du RODE OSCO MANOSCO

 

 

OSCO : c’est à dire « entaille ».

C’est un morceau de bois qui servait d’instrument de comptabilité primitive dans le commerce depuis le Moyen Age et utilisé jusqu’au début du XXème siècle.

 

Le Cercle de jeunes filles de Notre Dame de Toutes Aures  qui deviendra rapidement le « RODE OSCO MANOSCO » dès 1936 était, à sa naissance, un groupe religieux et régionaliste fondé par le Chanoine GRAVIER.

Son but était de maintenir les traditions religieuses et provençales, groupe très vivant où l’on priait, chantait, dansait, excursionnait et jouait des pièces de théâtre.

 

En 1935 le Chanoine GRAVIER demande  à Melle Marie Antoinette  BUS, une des membres, d’assurer la direction de ce cercle en la laissant libre de donner à ce groupe la formule provençale.

Elle est secondée par Melle BLANC  et Melle BON.

 

La première sortie publique du Rode Osco Manosco s’effectuera pour la fête des Rois de 1935, dans l’Eglise Notre Dame de Romigier où l’association chantera des Noëls en provençal et la  Marcho di Rei.

Chaque année le RODE fêtait son anniversaire, pour l’Epiphanie,    en l’Eglise Notre Dame de Romigier par un office religieux à la mémoire des chers disparus, qui au temps jadis, avaient animé cette belle organisation.

 

Cette année là, le groupe participe aux Fêtes du Costume Alpin à FORCALQUIER et présente une  danse sur une chanson écrite par le Président Monsieur Paul MARTIN NALIN, chant de ralliement à la gloire de Manosque. C’est cette chanson en provençal  intitulée « OSCO MANOSCO » qui deviendra l’hymne de Manosque et le nom du groupe.

 

Ce groupe était exclusivement féminin, en 1941 se joint un groupe de  garçons scouts.

 

En 1941 le RODE reçoit le premier diplôme d’honneur délivré aux fêtes félibréennes à DIGNE LES BAINS

 

En 1942 le Rode Osco Manosco est affilié au Felibrige et devient « Escolo felibrenco », par le  parrainage de Louis DENIS VALVERANE.

Depuis  le Rode OSCO MANOSCO continue l’œuvre de Frédéric MISTRAL tant pour le maintien de la Langue provençale  que pour celui des traditions et de la culture provençale.

 

Le 9 mai 1948 lors de la Sant Brancai, est créé au sein du groupe «  LEI TAMBOURINAIRE DE SANT BRANCAI »avec à leur tête un musicien manosquin Espérance GATTO.

Les premiers tambourinaires » étaient GATTO Espérance, BLANC Lulu, CASES Eugène, PASCAL Dédé, ISCAIN Dédé.

 

EN 1963, création d’une série de cartes postales et édition d’un disque en 33 tours regroupant les  principaux chants du répertoire du RODE OSCO MANOSCO

 

En 2013 le RODE OSCO MANOSCO est toujours présent et continue l’œuvre commencée en 1935 avec la création en janvier 2008 du groupe d’enfants LA NINEIO.

 

Les buts du RODE OSCO MANOSCO sont  de regrouper des personnes afin de continuer l’ œuvre des Anciens mais aussi l’œuvre commencée par Frédéric MISTRAL , à savoir   la  maintenance des traditions provençales et la défense de la langue provençale : danses du terroir et  chants traditionnels,  organisation de conférences sur divers sujets se rapportant à la vie culturelle provençale, apprentissage de la langue provençale, Poésie, la maintenance des traditions telles que  la messe de Minuit, l’organisation de veillées calendales, la mise en scène de pièces de théâtre en langue provençale, la   recherche sur le costume provençal, la musique par la continuité des « Tambourinaire de Sant Brancaï »,

 

 

Le Rode Osco Manosco, Escolo Felibrenco garde, transmet, sauvegarde  la mémoire de ce pays, qu’elle soit conservée pour ses habitants, qu’ils puissent y vivre en le respectant et en gardant sa qualité de vie.